lundi 31 octobre 2011

Sections sportives : suite d'activités documentaires en 4e et 3e

J'ai créé une activité qui servait l'an dernier à valider des items du B2i aux 3e, avec une activité d'une ou de deux heures, que les élèves pouvaient même terminer ou faire à la maison.

Devant l'efficacité en terme d'acquisitions documentaires de ce travail, j'ai décidé de garder la formule, et de l'adapter cette année à des élèves de 4e et 3e des sections sportives du collège (football, handball et natation). Ce sont des élèves qui arrivent de toute la région parfois, qui sont internes pour la plupart, et rarement des habitués ni du CDI, ni de l'informatique.

Pour les aider à valider des items du b2i, rattraper le retard que certains ont au niveau habileté de recherche, et leur faire faire des recherches dans le cadre de leur projet sportif avec leurs entraineurs, j'ai mis au point un programme en 5 parties :
- création d'une sitographie
- découverte d'e-sidoc
- création d'une liste de documents du CDI
- création d'un petit exposé
- élaboration d'une fiche métier









Etant donné le peu d'heures dont je dispose avec les élèves (une heure quinzaine au maximum, ou quelques heures par an), et leur difficulté à se concentrer dès qu'ils ne sont pas dans l'action, je ne peux pas imaginer, ni faire des "cours" de recherche, ni faire trainer une recherche sur plusieurs séances.

C'est pourquoi j'ai opté pour la technique du "copier-coller encadré", c'est-à-dire que je veux bien qu'ils fassent du copier-coller (ils n'ont pas la maturité suffisante ni l'aisance à l'écrit pour réécrire un texte scientifique, sans qu'on perde du contenu, et parfois même du sens). Je préfère donc qu'ils copient, en respectant les droits d'auteurs, et donc en citant leurs sources.

Au bout de quelques sujets, on remarque leurs progrès, plus rapides et plus durables dans le temps que si je les guidais lors de ces travaux. On se contente de vidéoprojeter quelques travaux au début de la séance suivante, pour en commenter quelques éléments, et éventuellement leur montrer des astuces de recherches, de mise en page...

Je prévois lors d'une séance prochaine de leur montrer également ces deux vidéos :
http://www.cliquezpourmoi.qc.ca/videos/citer_des_sources/citer_des_sources.html
http://www.cliquezpourmoi.qc.ca/videos/recherche_images/recherche_images.html


En fait, ces activités sont des dérivés de la MDR MR (la Méthode de Recherche Mathurin Régnier) que j'ai créé au départ pour des élèves de Segpa.




dimanche 30 octobre 2011

Découverte du CDI en 6e : premières séances

Cette année, j'ai encore changé ma façon de faire en 6e.

Les trois premières heures permettent de faire la visite du CDI (Rallye de découverte : toutes les réponses sont indiquées dans la signalétique, je ne dis rien de l'heure), puis la présentation de la vie scolaire (répartition des rôles CDI-études-foyer, explications sur le FSE et les clubs, très importants dans la vie du collège et du CDI). 

Une heure est enfin consacrée aux explications concernant le règlement des ordinateurs, puis à une découverte des différents sites du collège.
Cette année, les élèves de 6e sont repartis à la fin de cette séance avec un travail à faire à la maison avec leurs parents : un questionnaire à faire à la maison pour découvrir ces sites. Et ça a très bien marché, les parents ont vraiment joué le jeu.


J'ai cette année testé deux activités préparatoires aux activités à la carte. J'ai vraiment aimé  ces deux séances, qui ont bien marché avec les 5 classes de 6e du collège.

Je leur ai tout d'abord fait passer une petite évaluation de 10 minutes (règles de vie, d'emprunt et aux ordi). 

Chaque table de quatre tirait ensuite un ticket, où était indiqué un des rayons du CDI (roman, conte, bd, livres documentaires, dictionnaires, périodiques). Ils avaient ensuite 5 à 10 minutes pour découvrir au CDI comment étaient classés ces documents, en cherchant un maximum d'indices de classement.
Puis prise de parole à l’oral, avec évaluation : 1 point par personne qui parle pour donner une information nouvelle (pas pour répéter ce que le voisin a dit...), 1 point par indice trouvé, moins 1 si on n’écoute pas pendant que les autres parlent.



Début séance suivante : correction à l'oral des évaluations ; ça permet de vérifier que les bases sont connues (récréation du matin ouvert, nombre de livres possible à emprunter, règles de vie...)

Chaque table, sous l'autorité du secrétaire, qui était chargé du papier-crayon, devaient ensuite aller au CDI faire la liste de tous les types de documents qu’on y trouve. Retour dans la salle de travail.. Chaque secrétaire, à son tour, devait me donner à haute voix un des mots de sa liste, en veillant à ne pas redire deux fois le même mot (sinon, la table perdait le droit de participer à la mise en commun des mots au tableau).
Une fois tous les mots au tableau, j'ai effacé les mots qui ne convenaient pas, parce qu'ils étaient des exemples (géographie, sciences) ou des synonymes. On arrivait en général à 10-11 mots.
2e consigne : faire deux groupes avec ces mots, et trouver un mot-étiquette à chaque ensemble.
A la fin, correction, pour aboutir aux notions fiction/documentaire.


Au début de la séance suivante, une très rapide présentation d'e-sidoc au vidéoprojecteur permet de repérer tout de suite ces notions dans la "zapette". On fait quelques exemples ensemble, et j'envoie à la souris quelques élèves. On explique comment faire un panier, et je fait se connecter l'élève pour qu'il puisse l'enregistrer.
C'est une première approche très rapide du logiciel, qui leur permet de commencer les exercices-bocaux (cf plus bas), et qui permet aux plus curieux de commencer à s'en servir en dehors des séances.

Je recommence en 5e, puis en 4e, avant de valider définitivement l'item correspondant du B2i


Une fois ces premières séances terminées, les élèves connaissent bien ma façon de travailler avec eux, mes exigences, et je peux commencer à les disperser au CDI, avec des activités à la carte. Le nombre limité de feuilles-questionnaires dans les boites de consignes permettent de répartir naturellement les élèves entre les étagères, les ordinateurs...