jeudi 14 février 2019

Chouette, plein d'exposés en 6e !

Grâce à la complicité de mes collègues, une véritable progression s'est mise en place en 6e sur le premier trimestre, palliant la diminution des heures-CDI sur ce niveau.
Du coup, c'est encore mieux qu'avant.
J'ai suffisamment râlé pour ne pas reconnaître aussi quand les changements sont positifs ! Il aura sans doute fallu passer par ce "plus rien" pendant deux ans pour que les effets négatifs sur le travail des élèves commencent à se voir un peu. Ah tiens, les séances CDI, elles servaient un peu à quelque chose, finalement...
Du coup, les collègues ont accepté cette année (et parfois demandé) de consacrer quelques heures pour élaborer ce programme info-doc simplisme, voire simpliste, mais mis en place sur tout le niveau, ce qui m’importe avant tout.

A chaque fois, 1 ou 2 séances en cours disciplinaire, et 1 ou 2h au CDI. Parfois sur les heures-CDI parfois sur des heures rajoutées sur absences de professeurs. De toute façon, si les élèves ont comme travail maison "terminer l'exposé en groupe", autant qu'ils le fassent au CDI en grande partie. On reverra plus bas les effets négatifs des autres situations : terminer en étude, ou à la maison. Ou ne pas terminer...

Français, physique, techno : petit tour des exposés 6e du premier trimestre de l'année.


mardi 5 février 2019

La fiabilité des informations scientifiques en 5e

J'ai remonté le fil des billets publiés sur ce sujet, et je m'aperçois que j'ai modifié pas mal de choses depuis 3 ans.
Au départ, ça ressemblait à ça :
- une séance préparatoire en classe entière : entièrement refaite cette année
- 2 séances en demi-groupes sur un sujet scientifique. C'est surtout la fiche que j'ai refaite cette année. Le scénario est resté le même.

L'an dernier, j’avais déjà fait quelques modifications.

Cette année, après encore quelques changements, j'en suis arrivée au scénario que je vais détailler ici (et qui a été modifié à peu près à chaque nouveau groupe ! Il vaut mieux ne pas faire les photocopies d'un coup, avec moi ! C'est comme avec la disposition au CDI, à chaque modif, je suis tellement contente que je me dis que c'est bon, on stoppe là, on ne trouvera pas mieux. Et si, on trouve !...)