vendredi 3 juin 2016

Coachs numériques

(rajout de juin 2017 : Beaucoup d'évolutions par rapport au projet d’origine. Vous pouvez retrouver l'actualisation du projet dans cette rubrique)

Parmi les dispositifs sur lesquels je compte pour m'aider à conserver une légitimité claire aux yeux des élèves, malgré la disparition de beaucoup de séances seuls avec eux, il y a celui-ci :
Travail personnel
Afin de compenser le fait que je ne pourrai plus former TOUS les élèves aux tâches info-doc, notamment purement informatiques, je vais essayer de créer une brigade de coachs numériques. Ils seront formés de manière pointue, et seront les référents dans leurs classes. Cela limitera les dégâts, je l'espère, en plus de me placer comme la référente et personne ressource sur ces sujets dans la tête des élèves.

L'idée ne vient pas de moi. Elle a été soufflée par Serge Tisseron lors d'une conférence. Dans les entreprises, on donne à un petit jeune un peu geek la mission d'épauler le grand chef pour les questions numériques. Si on faisait la même chose dans les établissements scolaires, on pourrait profiter des compétences souvent pointues de certains élèves sur le numérique, le matériel existant, et les réseaux sociaux, et donner à des élèves parfois pas très scolaires une reconnaissance qui leur ferait du bien au moral. Et pour reprendre les analyses de Serge Tisseron sur les "bonnes" pratiques numériques des ados, si les ados créent, communiquent, et rendent service à la société, c'est mieux que s'ils restent seuls avec leurs pratiques de consommation.
Document personnel
Le courrier aux familles dernière version
Document personnel



Les volontaires vont donc m'épauler pour le choix des smartphones à acheter (pour servir d’appareil photo-dictaphone-caméra à moindre coût que des tablettes), vont m'aider à porter la bonne parole "réseaux sociaux" auprès des 6e-5e, et seront chargés de gérer les publications en ligne de leurs classes, dans le respect de la loi. Pas de coach, pas de visibilité sur le net. Hors de question que je me coltine le boulot de publication de tous les formidables travaux d'EPI qui vont se faire sans le prof-doc..

J'ai déjà une dizaine de volontaires. Ce projet rentre dans le cadre du parcours citoyen EMC et EMI, et pourra donc être présenté à l'oral au brevet. J'ai créé une fiche de poste très officielle, avec toutes les compétences qui seront demandées ou développées.

En 5e, je toucherai des élèves de club, qui mettront en ligne avec moi des articles, et qui du coup seront déjà un peu briffés et chauffés pour l’année d'après, ou le 3e trimestre de leur 5e.

Il reste à mettre tout ça en place. Je commence la semaine prochaine à prendre les élèves par petits groupes sur leurs heures d'étude ou le midi pour les DP. On va commencer par se créer des adresses email laposte, des comptes twitter, des portails netvibes, pour partager une veille entre nous. Il faudra les autorisations parentales, évidemment. Je vous dirai ce que ça donne.

1 commentaire:

  1. Ta démarche est très intéressante ! Et tu comptes les former comment ? Sur leur temps libre sur le principe du bénévolat ? Je trouve ça vraiment chouette, et tes arguments très pertinents. A creuser, vraiment. Tu ne nous en voudras pas si tu fais des émules ??
    EsseG71

    RépondreSupprimer