mercredi 4 avril 2018

Application concrète 4 : actualisation des séances en 6e

Du fait de mon absence, j'ai dû caser en encore moins d'heures qu'avant le contenu déjà réduit de mes séances en 6e. Du coup, de la contrainte est née un nouveau rythme, assez intensif, mais que je vais sûrement garder.
De l'art de la synthèse !!



Séances 1 et 2 : découverte des espaces

Rallye pour une première prise de contact. Je l'avais fait avant de quitter le navire.
A mon retour, j'ai repris la visite plus guidée de chaque espace, nécessaire pour expliquer toutes les activités proposées, et la réflexion sur les classifications.
J'ai montré aussi, rapidement au début de la séance 2, avant de se lever, le site du collège et esidoc. L'objectif est surtout de passer en revue les mots de vocabulaire (icône, logiciel, navigateur, moteur de recherche, URL, lien hypertexte, onglet). Leur expliquer ainsi que mes objectifs sont la maîtrise de compétences élevées et nouvelles, et que tout cela sera revu régulièrement au cours des 4 années. Casser l'idée qu'on va juste "apprendre à chercher un livre"...


Séance 3 et 4 : esidoc

J'ai réservé la salle info (annexe au CDI et vitrée) pour ces deux heures. Du coup, ils peuvent être tous sur les ordinateurs, en équipe de deux, et courir partout au CDI pour aller chercher les livres. Moi, je les attend en salle info. De toute façon, je ne peux pas cavaler, et c'est mieux s'ils doivent se débrouiller seuls, et m'expliquer avec des mots où ils ont cherché en vain. Je garde juste un oeil sur eux, en croisant les doigts pour que personne ne rentre au même moment au CDI... J'ai arrêté de vouloir leur dire d’arrêter de courir. La moitié de l'efficacité pédagogique tient à cette course effrénée. Qui aura la dernière étiquette du bocal ??

Sans cette salle, si je devais faire avec les quelques ordi du CDI, je devrais prévoir une activité pour l'autre groupe pendant ce temps. Cela pourrait être tout simplement de la lecture ou une découverte de magazines avec un questionnaire.

Déjà adepte du tirage au sort (avant de voir que la pédagogie explicite la conseillait, notamment pour interroger les élèves), j'ai repris mes bocaux (cf billet). Je les ai actualisés pour rajouter de la progressivité, et aussi parce que beaucoup de titres avaient été mis en réserve ou au pilon entre temps (j'avais choisi des titres pas souvent lus, pour être sûre qu'ils seraient sur les étagères, et pas empruntés).
Je met le fichier ici, il n'est pas terminé, je peaufine après chaque passage de classe. J’imprime les séries sur des couleurs de bristol différentes, pour faciliter le rangement dans les bocaux.

J'ai reprogrammé de manière différente la découverte d'esidoc, que ce soit pour les rubriques, ou pour la recherche, en veillant à rendre progressives les difficultés, pour éviter la surcharge cognitive, et du même coup multiplier les manipulations, pour fixer en mémoire :
Comment faire du bruit avec un pot à lait ?? En mettant des galets dedans,et en secouant très fort ! Effet garanti
Quatre étapes :
- 6 questions pour les obliger à fouiller dans les onglets
- Étiquettes niveau 1 : chaque titre ne renvoie qu'à un seul résultat, pour ne pas rajouter de difficulté. J'ai prévu deux séries, pour le cas où deux classes passeraient l'une après l'autre, sans que j'ai pu ranger les livres entre temps.
- Étiquettes niveau 2 : on commence la séance 2 avec ce bocal, avec 1 étiquette seulement par équipe, histoire de les remettre dans le bain. Cette fois, les titres renvoient à plusieurs résultats, qu'il faut observer pour trouver le livre du même titre.
- Étiquettes niveau 3 : je ramène tout le monde devant le vidéo-projecteur, pour montrer (à la manière explicite, en mettant un haut parleur sur ma pensée) la recherche par thème, avec la sélection fiction/documentaire, et livre/périodique. Je montre aussi que esidoc peut servir de moteur de recherche, puisqu’il y a aussi des sites sélectionnés (j'ai pris l’abonnement). Après la démonstration rapide, on revient en salle info, à l'autre bout, et on ouvre le bocal.

J’utilise la métaphore de la zapette pour désigner la bande d'options à cliquer, sur la droite d'esidoc. Cette année, pédagogie explicite oblige, j'ai vérifié qu'ils comprennent le mot. Les voilà qui ouvrent des grands yeux : "la quoi ??"
"Vous ne connaissez pas ce mot ? Pour dire la télécommande !"
"On dit télécommande, Madame"
"Moi, je dis télécommande free"... J'ai pris sur moi...
"Moi, je dis zapette (ouf, sauvée !), comme ma Grand-mère (ou pas ...)"


Séance 5 : révision vocabulaire d'internet + codes esidoc + liseuses

A première vue, cela pourrait paraître une séance fourre-tout. Et ça l'était. Mais en la faisant, heureux hasard, j'ai réalisé qu'elle me permettait d'aborder le même sujet en début et en fin d'heure, la mémorisation et l'importance du sommeil. Le tout, grâce à Pixar !
Tu vas voir ce qu'elle te dit, la grand-mère !

Pour en savoir plus, RDV dans le billet suivant.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire